Généalogie de la Maison des Armoises



Blason de
Colart des Armoises
(
1290-1368)
Gironné d'or et d'azur, de douze pièces, et sur le tout un ecu parti d'argent et de gueules.
En cimier, un lion naissant d'or tenant un écusson d'argent parti de gueule.
(à partir de 1333)

   



Vue 1



Vue 2



Vue 3



Vue 4




 

(D'après : "Histoire de Lorraine depuis l'entrée de Jules Cesar dans les Gaules" - Dom Augustin Calmet - Nancy -1745)



Vue 1



Vue 2



Vue 3



Vue 4



Vue 5



Vue 6



Vue 7



Vue 8



Vue 9



Vue 10



Vue 11



Vue 12



Vue 13



Vue 14



Vue 15



Vue 16



Vue 17



Vue 18



Vue 19



Vue 20



Vue 21



Vue 22



Vue 23



Vue 24



Vue 25






(D'après: La Maison des Armoises, originaire de Champagne - par Henry Vincent -
Extrait des Mémoires de la Société d'Archéologie Lorraine pour 1877 -  Henri Menu Libraire -
Paris 1877)





Vue 1

Vue 2

Vue 3


Vue 4



Vue 5


Vue 6



Vue 7



Vue 8

 


(D'après: Les missions secrètes de Jehanne la Pucelle - Pierre de Sermoise - Editions Robert Laffont  - Paris -1970)




 AUTRES DOCUMENTS






Pierre tumulaire
de Nicolas des Armoises
aïeul de
Colart des Armoises.


Ci-contre, sur le pourtour de la pierre tumulaire de Nicolas des Armoises, dit " Le Gueulard" (1247 ? -1303)  , on peut lire :
" Ci gist noble homme messires Nicolas di le Guellars des Armoises chevaliers qui trepassa l'an de grace notre Seigneur MCCC III , le dixième jour des calandes de Janvier Priez pour l'ame de lui "...
(soit décédé le 10 janvier 1303)

Nicolas des Armoises dit " Le Guellart" sert dans l'armée de Raoul de Nesle, connétable de France en 1285. Le surnom " Le Guellart" (le gueillart) qu'il porte avant 1284 proviendrait d'un patois champenois signifiant "gaillard", "vaillant " "fort", sachant que les surnoms étaient fréquents à cette époque en Champagne et Lorraine. A combattu l'armée aragonaise auprès de Charles, second fils de Philippe La Hardi.
En 1295, il signe une charte reconnaissant les droits de l'Abbaye de Mont-Dieu sur les Bois de Sy.
En 1302, il est envoyé auprès du Roi d'Angleterre pour lui annoncer la mort deHenri III, Comte de Bar, son gendre, et pour lui témoigner que les seigneurs du barrois n'obéiront à aucun seigneur, hors lui Roi d'Angleterre.
Dans son testament, Nicolas le Guellart donne des biens à l'Abbaye d'Avenay, à celle de Moiremont (ordre de Citeaux) et à l'Abbaye de Belval (Ordre de Premontré)
Baudoin d'Autry est le fondateur du Prieuré des Rosiers commune de Séchault-Monthois (Ardennes), sous l'ordre de Citeaux, aïeul de Nicolas le Guellart qui a été inhumé dans ce même lieu avant que l'ensemble ne soit changé de destination et transformé en ferme.
Inhumé en armure, l'épitaphe de sa pierre tombale indiquait : " Ci gist noblehommes sires nicolis diz li guellars des Amoises chevaliers qui trespassa l an degrace notre seigneur MCCC III le deisime jour des kalandes de janvier ; Priez pour l'ame de lui "
(Cf : La Maison des Armoises, originaire de Champagne - Henry Vincent -1877 - Henri Menu Libraire - Paris)

Blason de Nicolas des Armoises Le Guellart : d'argent et écusson parti en abisme.





" Achat du 1/4 de Haraucourt fait par Colard de Gd Failly, et Poncette Rolland d'Ancelrue, sa femme,
 à Robert des Armoises, et Jehanne du Lys - La Pucelle de France, sa femme "
Acte du 7 novembre 1436

stipulant la cession en revenus du quart de la propriété de
Robert des Armoises et de Jeanne du Lys, la Pucelle de France, sa femme 
à Collard du Failly, écuyer de Marville  et à Poinsette Rolland-D'Ancelrue , sa femme,
pour une durée de quatre ans
(manuscrit qui démontre parmi d'autres que Jeanne du Lys
n'est donc pas morte à Rouen le 30 mai 1431)
( Cf : Donation Famille de Pierre de Sermoise -Mai 1979 - BNF-  Manuscrits)

"Nous, Robert des Armoises, chevalier, Seigneur de Tichemont et Jehanne
du Lys, la Pucelle de France, dame dudit Tichemont, ma femme, licenciee et auctorisee de moy Robert, dessus nomme pour faire greer et accorder tout ce entierement qui ensuit, faisons sçavoir et cognoissant,..

et en fin de manuscrit.
... En témoin de vérité et afin que toutes les choses dessusdites soient fermes et stables, nous Robert des Harmoises et Jehanne du Lys la Pucelle de France, nostre femme dessusnommée, avons mis et appendu nos propres seels en ces presentes lettres et avec ce nous avons prié et requis e nostre tres chier et grand ami Jehan de Thone le thil, sieur de Villette et Saubelet de Dun prevost de Marville que ils veuillent mettre leurs seels en ces presentes avec les nostres en cause de témoignage..."



1360  Dimanche de Quasimodo
Traité et accord fait entre Colard des Armoises Chevalier et Robert des Armoises
son fils touchant la perception de feue sa femme par lequel il cède à son fils la dette et les lettres de 400 petits florins dus par Jean Sire de Boulay pour se faire payer.



Lettres cancellées de Robert des Armoises, Liébault de Baudricourt, chevaliers, Raoul de Lucey, secrétaire du duc de Bar, George de Serrières, bailli de Saint-Mihiel, et Bertremin de Morey qui promettent faire délivrer èz mains d'Oulry de Fenestranges et de Henry de Morhange une autre lettre obligatoire du duc de Bar, sans rature, de 800 florins et des huit cautions pour asseurance du payement des 5000 florins deubs au comte de Deux-Ponts par le duc de Bar. (1385, 26 mars)
-1385-1386

© Archives Meurthe et Moselle



Château de Jaulny
Gravure de 1840


Château de Jaulny


Château de Jaulny


Porte de lit clos gravée des portraits de Jeanne du Lys
et de Robert des Armoises,
sauvée lors de la destruction de leur maison à Metz.
Réserves du Musée de la Cour d'Or - Metz


Château de Jaulny
au dessus de la cheminée de la salle à manger,
portraits de Jeanne du Lys et de Robert des Armoises
datant de 1445 environ

Armoiries de Robert des Armoises
 et de Jeanne du Lys

réunies au Château de Jaulny
 
Jeanne du Lys des Armoises
Portrait au Château de Jaulny
vers 1445


Robert des Armoises
Portrait au Château de Jaulny
vers 1445

Plaque funéraire de Jean des Armoises,
Chevalier, Seigneur de Jaulny, Comercy, Fléville, Lixières,
souverain de Fougerolles décédé le 14 Fevrier 1665
 à l'âge de 74 ans

et de Dorothée Durre de Thessiers Dame dudit lieu
décédée le 22 juillet 1669
 
   
 







 

© J-L. Bretet du 28/10/2017

Voir aussi :
> Jeanne des Armoises et Robin de Jaulny (Famille Bretet)
> Jeanne des Armoises et Robin de Jaulny (Geneanet)

> Nicolas des Armoises de Stonne et suivants (Geneanet